Les sports les plus populaires en Inde : le cricket et le kabaddi

Sommaire

Parmi les sports les plus pratiqués en Inde ne figurent pas le foot ni le basket, des jeux pourtant plébiscités en Europe et outre-Atlantique. Les Indiens, loin de briller par leurs performances sportives, sont férus d’autres pratiques moins connues et parfois déconcertantes. En effet, les sports qui déchaînent les foules dans le sous-continent sont le cricket et le kabaddi.

Le cricket, un sport qui déchaîne les foules indiennes

Il est rare d’apercevoir en Indien arborant fièrement un maillot de foot. En effet, le sport le plus connu et de loin le plus apprécié est définitivement le cricket. Ce jeu, dont les règles pourraient s’apparenter à celles du baseball, consiste à marquer le plus de points possible, des runs.

Pour y parvenir, un batteur lance la balle le plus loin possible, ce qui lui permettra de courir jusqu’à une ligne située à 20 mètres environ, afin de marquer un run. Deux équipes s’affrontent l’une après l’autre. La première aura pour objectif de faire un maximum de points, alors que la seconde devra marquer le même nombre de runs que la première, plus un. Comment expliquer cet attrait pour le cricket et surtout, quel est le rôle de ce sport au sein de la population ?

Les origines du cricket en Inde

Celles-ci sont plutôt évidentes. En effet, ce sont les Anglais qui ont importés le cricket durant la période de la colonisation. Toutefois, ce sport ne s’est pas développé immédiatement, seuls quelques Indiens proches des colons pratiquaient le cricket. Cette pratique fut démocratisée par les familles royales indiennes qui se sont succédées et en 1947, année de l’indépendance, le jeu s’est répandu dans tout le pays.

Aujourd’hui, même si le sport national est le hockey sur gazon, le cricket est définitivement le sport favori de toute la population. D’ailleurs, il permet de soulager les tensions sociales, dans un pays où le système de castes est encore en vigueur.

L’importance de ce sport au sein de la population

En Inde, les hommes et femmes ne naissent pas égaux et sont répartis selon un système de castes très strict. Toutefois, il semblerait que cette hiérarchisation de la population ne soit pas appliquée en matière de cricket. En effet, les meilleurs joueurs sont adulés par les Indiens et ce, quelle que soit leur origine sociale.

Même Bollywood, qui reste l’industrie la plus importante de tout le pays avec plus de 5000 films produits par an, ne parvient pas à propulser ses acteurs aussi haut dans l’estime des habitants du pays. D’ailleurs, ceux-ci n’hésitent pas à adapter leur emploi du temps, en fonction du calendrier de leur équipe favorite.

Le kabaddi, inconnu en Occident mais très apprécié en Inde

\'Le

Peu connu en Europe et dans le reste du monde, le kabaddi est le sport typique indien. Apparenté à la lutte ou au rugby, deux équipes s’affrontent. Un « chasseur » doit alors toucher ses adversaires qui se tiennent devant lui en se tenant par la main. L’objectif de ces derniers est d’encercler le chasseur, pour l’empêcher d’agir.

Le kabaddi est une pratique où la respiration et le souffle ont une importance capitale. En effet, le chasseur doit retenir sa respiration pendant toute la phase de jeu, en répétant « kabaddi ». Cela permet de prouver qu’il n’a pas repris son souffle. Ce sport typiquement indien peut s’avérer particulièrement physique, les contacts étant brutaux.

Le kabaddi, le sport du pauvre

Si la pratique du kabaddi est codifiée et impose des règles strictes, à l’instar de toute activité sportive, il se pratique dans la rue ou sur la plage avec beaucoup moins de rigueur. En effet, nul matériel n’est nécessaire pour y jouer, ce qui en fait le sport du pauvre par excellence.

Le nombre de joueurs n’est généralement pas respecté, il en va de même pour la tenue imposée en salle. Si le kabaddi est considéré comme une activité « du peuple », c’est également en raison du manque d’intérêt pour le sport en général des castes supérieures. Les sportifs sont généralement méprisés en Inde, car considérés comme impurs.

Le kabaddi peut-il dépasser les frontières de l’Inde ?

Le kabaddi est effectivement pratiqué dans d’autres pays. Toutefois, il sera difficile pour lui d’accéder à un niveau international et d’être représenté aux Jeux olympiques. Comme nous venons de le mentionner, le sport en Inde est bien souvent dévalorisé par les plus hautes castes, empêchant ainsi un réel développement et la mise à disposition de moyens suffisants pour l’exporter.

De plus, l’organisation du sport souffre d’une mauvaise réputation en Inde. En 2010, alors que le pays accueillait les Jeux du Commonwealth, des scandales de corruption ont éclaté. D’autre part, le pays a tenté de dissimuler ses pauvres, afin de faire bonne image auprès des autres nations. Aussi, le kabaddi pourrait ne jamais dépasser les frontières de l’Orient.

Retour en haut