La signification des couleurs en Inde

Sommaire

En Inde, les couleurs sont partout : sur les édifices, les habitations, les étals des marchands d’épices, mais également sur les vêtements, notamment le sari. Chaque couleur possède une symbolique forte, souvent à l’origine d’une légende mythologique. Connaître les différentes significations des couleurs permet aussi d’en savoir un peu plus sur l’identité et la caste de ceux qui les portent. Voici un peu plus d’explications.

Le bleu, pour la sagesse divine

Si vous vous intéressez à la mythologie indienne, alors vous avez certainement remarqué que les divinités comme Krishna, Rama ou Shiva sont représentées en bleu. Dans l’imagerie populaire, cette couleur représente le courage, la victoire du bien contre le mal, la vérité, ainsi que la pureté des sentiments. Dans le domaine vestimentaire, le bleu est réservé aux métiers manuels et de l’artisanat, ainsi qu’aux femmes de pêcheurs. En revanche les castes supérieures comme celles de prêtres ou des guerriers ne portent pas de bleu. En effet, le procédé de teinte pour l’obtenir est considéré comme impur.

Le vert, symbole de vie

En Inde, la couleur verte représente la vie, l’espérance ou encore l’évolution. Elle est portée lors des nombreuses festivités, mais est interdite aux veuves. Toutefois, il existe des exceptions à la règle car, dans certaines régions, le vert est la couleur du mariage. Généralement, le vert est associé aux musulmans indiens, il s’agit de leur signe d’appartenance.

Le jaune, symbole de lumière

Le jaune est la couleur du soleil, de la lumière divine. Naturellement, ce sont les prêtres qui sont autorisés à porter cette couleur. Elle est aussi synonyme de méditation, d’éducation et d’érudition. Dans l’État du Rajasthan, une mère pourra porter le jaune pendant 7 jours, lorsqu’elle aura donné naissance à un héritier. Cette couleur est celle de la déesse des arts et de la connaissance. Le safran possède une symbolique identique, il s’agit de la couleur sacrée. Vous l’aurez certainement remarqué, le jaune est également porté par les moines bouddhistes, puisqu’il s’agit d’une couleur avec une grande symbolique religieuse. Par ailleurs, le safran peut être porté par les guerriers.

Orange, l’équilibre et la libido

Si l’orange est symbole d’équilibre et de libido, il est aussi associé à la pureté. C’est la couleur de la spiritualité. L’orange peut être portée par les guerriers, puisqu’elle représente, comme le rouge, la couleur du feu. Elle est associée au combat, à la recherche de la vérité.

Le rouge, couleur de la victoire

\'Le

Le rouge est synonyme d’un bon présage, celui de la victoire, mais aussi du bonheur. On l’associe par ailleurs à la force et à la joie, elle annonce la réussite d’une entreprise. Vishnu porte d’ailleurs dans ses diverses représentations des vêtements rouges. Cette couleur est réservée à la caste des nobles guerriers, c’est aussi la couleur des saris de mariage et de crémation.

Le rose, la sagesse divine

Le rose représente la sagesse divine. Cette teinte pastel est réservée aux jeunes filles. En effet, une femme mature portera plutôt le rouge ou le violet, une couleur plus franche.

Le violet, pour la stimulation de la libido

D’après la religion hindoue, le rouge améliore la libido de l’homme alors que le violet est exclusivement réservé à la stimulation de la femme. D’ailleurs, on retrouve du violet dans les représentations de rites tantriques, ainsi que dans les chambres à coucher, une teinte à forte connotation sexuelle. Le violet est également la représentation de la puissance et du sacrifice, parfois même de la protection.

Le blanc, symbole de paix

Contrairement aux pays occidentaux, le blanc est en Inde la couleur représentant le deuil. Une veuve portera le sari blanc tout au long de son veuvage. Il est en outre synonyme de paix et de pureté. De ce fait, les vêtements blancs en dehors du deuil sont réservés uniquement à la caste des prêtres, les Bramâmes, qui jouissent de la position la plus pure et donc la plus élevée dans la société indienne.

Le noir, la pureté originelle

À l’instar du vert, le noir est la couleur des musulmans en Inde. Toutefois, celle-ci est interdite dans la plupart des castes. Elle symbolise la mort, les ténèbres. En revanche, sa symbolique est tout autre pour les Soufis, qui considèrent cette couleur comme le chemin de la béatitude. D’autre part, le noir est synonyme de pureté originelle, c’est d’ailleurs la couleur de Krishna, un immortel.

Le marron pour l’effacement

Le marron n’est pas une couleur très répandue en Inde. D’ailleurs, elle est signe de discrétion, d’effacement.

Outre les couleurs, de très nombreux symboles revêtent des significations importantes dans la religion hindoue. Le aum, la syllabe sacrée représentant le son originel par exemple, ou le lotus, qui désigne l’esprit. Le dieu Brahma est d’ailleurs né du lotus rattaché au nombril de Vishnu. Cette fleur est également une posture bien connue du yoga.

Retour en haut